À propos de ROTES

Contexte

Le secteur de la toiture, sous-secteur de l’industrie de la construction avec un chiffre d’affaires annuel de ~80 milliards d’euros en 2019, devrait atteindre 114 milliards d’euros d’ici 2027, enregistrant un taux de croissance annuel composé de 4,6%. Cette croissance est principalement alimentée par l’émergence d’innovations technologiques, de nouvelles niches de marché (matériaux écologiques) et de réglementations environnementales plus strictes.

Néanmoins, le développement de nouvelles techniques d’installation (toitures vertes, panneaux solaires), les processus assistés par ordinateur (logiciels de design), l’amélioration des matériaux de couverture, combinés aux nouvelles exigences en matière de produits/matériaux (par exemple, le règlement sur les produits de construction) et aux objectifs ambitieux en matière d’efficacité énergétique des bâtiments (par exemple, Green Deal – Stratégie pour une vague de rénovation pour l’Europe) ont transformé cette industrie “traditionnelle”, entraînant de nouvelles exigences sur le lieu de travail et une pénurie de travailleurs qualifiés.

Défis

La croissance du secteur n’est pas soutenue par une croissance pareillement stable de la main-d’œuvre qualifiée disponible. La pénurie de main-d’œuvre est la préoccupation principale des entrepreneurs du secteur, car les travailleurs expérimentés partent à la retraite et le niveau de renouvellement des effectifs reste relativement faible. L’industrie constate également un écart entre les compétences/connaissances acquises par les travailleurs dans le cadre de l’EFP, et notamment de l’apprentissage par le travail ( WBL ) qui est un élément indispensable de l’offre de formation sectorielle, et celles nécessaires sur le lieu de travail.

L’évolution du paysage ayant fait augmenter la demande de techniciens de toiture qualifiés, la nécessité d’équiper les couvreurs actuels et futurs de compétences nouvelles et améliorées (techniques et non techniques) devient de plus en plus manifeste. La formation de nouveaux talents par le biais d’un système d’EFP double (combinant l’enseignement professionnel et l’apprentissage) est considérée comme la solution la plus efficace et la plus durable pour attirer les jeunes travailleurs et remédier à la pénurie actuelle de techniciens qualifiés.

Objectifs

1. Mettre à jour les exigences professionnelles pour les couvreurs afin de refléter les besoins et les pénuries actuels en matière de compétences écologiques, numériques et de sécurité.

2. Développer et tester un nouveau curriculum et un contenu de formation adapté pour une formation professionnelle en alternance sur les techniques d’installation et d’entretien des toits verts, les outils TIC et la sécurité.

3. Introduire des méthodes de formation modernes et flexibles et des ressources pédagogiques en libre accès pour favoriser l’acquisition de compétences à son propre rythme et améliorer l’apprentissage organisationnel.

4. Soutenir les prestataires de services d’EFP pour qu’ils intègrent le matériel du projet et adaptent leurs offres d’EFP et d’éducation et de formation professionnelles aux nouveaux besoins en matière de compétences.

5. Favoriser la capitalisation des résultats de ROTES dans la pratique de l’EFP, par la validation, la reconnaissance et l’intégration des exigences professionnelles pertinentes dans les cadres de compétences et les systèmes de certification.